mercredi, août 31, 2005

Le couteau du fou danseur

Ce week end a ete, pour le moins qu'on puisse dire, turbulent. Nous avons decide de nous rendre a Kimbanseke (Luke et moi) pour assister a une conference de la MONUC.

La MONUC: Mission de l'Organisation des Nations Unies au Congo. La MONUC est presente dans tout le Congo pour organiser le processus de paix. Malheureusement, des evenements abusifs ont eu lieu a l'Est du Congo (Bukavu) ou de jeunes enfants ont ete violes et tues par des soldats des Nations Unies. Le peuple congolais a depuis un grand mal a accepter la MONUC en tant que gardien de la paix. Malgre tout, l'ONU travaille chaque jour a la protection des Droits de l'Homme et des citoyens. Comme le disait leur porte parole ce week end, ces abus sont condamnables et ont ete condamnes, mais que, malgre tout, la paix doit s'installer au Congo et la violence doit etre interrompue, sous toutes ses formes.

Nous etions donc en route pour participer a une premiere conference de la MONUC a Kimbanseke qui est, je le repete, un ghetto. Danny, un chauffeur de CRS, etait avec nous. Alors que nous tournions sur la derniere ligne droite menant a la paroisse dans laquelle se deroulait la conference, nous voila coinces dans une espece de regroupement funeraire. Je m'explique...nous etions en fait au beau milieu de funerailles. Et pendant les funerailles, mieux vaut se faire tout petit. Un attroupement s'est vite forme autour de notre voiture. De chaque cote, des dizaines de gens tapaient sur la voiture et la secouaient, en colere. Un gars d'une vingtaine d'annees s'est plante devant la voiture et a griffe le pare-brise avec un couteau en nous faisant des grimaces et en dansant une danse africaine (il faisait bouger son buste, comme envoute)...Danny appuyait sur l'accelerateur mais en face, pas de reponse, le gars ne bougeait pas et continuait a nous menacer de son couteau. La tete dans les mains, je ne savais plus quoi dire, plus quoi faire (et pour moi qui suis d'un naturel plutot bavard, c'etait plus normal)...Le danseur fou a commence a arracher un des essuie-glace en nous regardant du meme oeil, le couteau bien haut. Autour de la voiture, la foule s'emportait et augmantait chaque econde en criant: "L'argent, mondeles, l'argent..." Ils ouvraient les fenetres de la voiture et continuaient a taper du poing et du pied sur la bagnole.
Enfin, j'ai dit a Danny de lui donner un billet, qu'il valait mieux ca que de se faire eventrer par un Jack africain. Danny a ceder et des qu'il a donne 100 francs congolais la foule s'est evaporee comme par magie (encore). Quand on pense que 100 francs congolais ne valent que 25 centimes, c'est desesperant.
Je ne sais pas bien comment reagir face a de tels incidents...
Donner de l'argent? Pas une solution...
Ecraser le gars? Pas bien...
Faire des grimaces en retour? Risque, non?
Nous reflechissons encore a cet evenement deroutant.
Si vous etes interesses, voila le site de la MONUC qui vous donnera un rapport complet des evenements actuels en Republique Democratique de Congo:
  • www.monuc.org
  • 2 Comments:

    Anonymous Anonyme said...

    Hello,
    Un plaisir de parcourir vos récits
    l'adresse bonobo aussi.
    Amical
    de Belgique
    Blog RAWLINSON JACK
    passion retriever , jeunesse Katanga, famille
    http://blog.seniorennet.be/louisette/

    1:56 PM

     
    Anonymous Anonyme said...

    Hello,
    Un plaisir de parcourir vos récits
    l'adresse bonobo aussi.
    Amical
    de Belgique
    Blog RAWLINSON JACK
    passion retriever , jeunesse Katanga, famille
    http://blog.seniorennet.be/louisette/

    1:56 PM

     

    Enregistrer un commentaire

    << Home